Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • NORMANDY BEACH RACE 2021

    En 2020, les organisateurs m’avaient gentiment octroyé un pass pour le samedi et je m’étais régalé à croquer des rods et autres motos sur le sable de la plage de Ouistreham Riva-Bella. J’avais beaucoup aimé l’ambiance de cet évènement ; aussi, pour 2021, je souhaitais revenir ; mon épouse et mon ami Alain qui avait découvert l’épreuve avec moi l’année dernière étaient de nouveau partants.

    Dès le vendredi après-midi, nous étions sur la place de l’Hôtel de Ville afin de récupérer le précieux sésame et découvrir tous ces engins. Déjà beaucoup de monde, d’engins et l’ambiance est déjà bien présente avec notamment des spectateurs en tenue d’époque ; bon c’est pas le tout d’admirer les un(e)s et les autres encore faut-il commencer un premier croquis ; le choix est compliqué mais je trouve un beau rod un peu à l’écart ; parfait pour commencer et chauffer les stylos !! pas de bol car ce dessin fût décoré d’une magnifique tache de sang puisque qu’une petite blessure s’est rouverte pendant mon croquis ; coup de chance me trouvant devant une pharmacie opération désinfection et pansement puis retour sur le motif pour finir. C’est ce qui s’appelle dessiner avec ses tripes non ?

    Samedi matin, direction la NBR 2021 mais, arrivés sur place, encore faut-il trouver un emplacement pour garer la Benz mobile !! Pas si simple mais nous finissons par trouver. Ensuite, direction la plage où je commence à dessiner mais le choix est vaste (80 engins) et diablement tentant. De plus, il faut s’adapter en fonction des départs des runs…çà fait partie du jeu. Cependant, cette année, en raison des travaux de remise en forme de la plage peu de runs ont eu lieu le matin et donc ce fût une grande chance pour moi (j’imagine que les participants ne partageaient pas mon point de vue).

    Les croquis (je l’ai déjà dit et écrit) demeurent un formidable moyen de rencontres et de partages et ce fût encore le cas avec de chouettes moments ; mais celui qui va rester gravé dans ma mémoire ce sont les retrouvailles avec un couple d’amis ; nous nous étions perdus de vue depuis 1988 et ils sont venus exprès à Ouistreham pensant que je pouvais être présent à la manifestation. Pour l’anecdote, ces chers amis sont ceux qui m’ont fait découvrir la motocyclette au lycée et avec qui j’ai partagé beaucoup de choses. Donc énormément d’émotion dont a été témoin mon ami Dominique grand passionné de rods devant l’éternel venu également pour cet évènement.

    Après moultes difficultés pour retrouver la Benz (forcément une Ferrari était juste stationnée derrière), nous faisons une pause en attaquant notre déjeuner car mine de rien çà creuse l’aire de la mer !!

    Retour ensuite pour croquer encore des engins choisis selon notre goût (comme dirait Souchon); l’exercice du croquis est vraiment sympa ; assis sur ma caisse en bois j’aurais un peu mal aux fesses et aux dos à la fin de la journée amis quel bonheur et quelle chance d’être près de ces machines. J’avais amené mes couleurs et pinceaux ayant envisagé de réaliser un croquis aquarellé ce que j’ai pu faire après la fin des runs avec le splendide rod n°317 mon coup de cœur. J’aurais dessiner d’autres engins mais ce sera pour l’année prochaine !

    Pour finir, je voudrais adresser un sincère remerciement aux organisateurs, aux bénévoles souriants, aux personnes qui sont venus à ma rencontre pour échanger ; comme le très nombreux public présent, nous étions tous très heureux d’être là et pour cela bravo et MERCI !

    Je vais créer une petite galerie où figureront les croquis 2020 et 2021…patience.

    J'en profite également pour remercier Ivan avec une jolie note sur son super blog : OtherDrive: La NBR par Jean-Marie Guivarc'h