Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2015

Grand prix rétro Le Puy Notre Dame 2015

croquis lancia lambda le puy 2015.jpg

La météo ne s'annonçait pas terrible pour le dimanche de cette édition 2015 du Grand Prix Rétro du Puy Notre Dame et effectivement nous avons essuyé des averses musclées sur la route...pas très grave vu que nous roulions avec la Benz mobile et que les amis roulaient avec la Fiat 500 (moderne). Cette année pas d'ancienne vu que l'MG est perchée sur ses chandelles !

Qui dit météo pluvieuse dit que je n'avais absolument pas prévu de dessiner et j'avais juste apporté le petit Nikon Coolpix qui s'est avéré être un objet bien utile car j'ai pris un paquet de photos.

Qui dit météo pluvieuse dit que le pique-nique s'annonçait compromis ; eh bien c'est mal nous connaitre car nous avons sorti la table d'époque et déjeuné à l'abri d'un chêne et des parapluies (faut pas déconner non plus...) le tout étant d'éviter que l'eau vienne se mélanger à notre petit blanc préféré !! Par la suite, les amis de l'Amicale Tricyclecariste de France nous ont gentiment hébergé notre matériel de pique-nique à l'abri de la tente du club...sauvés !

En parlant d'amis, on retrouve (ou pas n'est ce  pas Gaëtan ?) des têtes connues rencontrées lors d'autres manifestations mais on découvre de nouvelles têtes connues uniquement en virtuel via les réseaux sociaux et discuter ensemble  de vive voix c'est quand même autre chose.

Vers 15 heures, le ciel s'est dégagé et j'ai pu réaliser un croquis dans des conditions un peu compliquées car il y avait foule dans le parc mais c'est la rançon du succès pour cette manifestation qui permet au public d'approcher de près, voire de très près, tous les bolides à deux, trois et quatre roues. C'est le charme du Puy ce mélange des genres.

Pour revenir au croquis, le choix s'est porté sur la Lancia Lambda carrossée par Zagato spécialement pour les Mille Miglia où cet exemplaire terminera 4ème en 1929. Une rare opportunité de détailler cette fabuleuse automobile car j'avoue avoir un faible pour les Lambda et leur avance technique...elles sont à part dans le monde des vintage cars. La mémoire m'est revenue et je me suis souvenu avoir lu dans une revue d'autos anciennes des années 80 l'aventure de sa résurrection par son propriétaire, personne très sympathique dont j'ai fait également la connaissance.

Un blog a relaté l'aventure de cette automobile :

http://lancialambda.blogspot.it/

Outre cette Lancia, il y avait une BNC dans un jus terrible ainsi que le Darmont de Nanard magnifique d'authenticité ! Je ne ferais pas l liste détaillée et c'est à vous de venir voir cet évènement unique qui fêtera ses 20 ans l'année prochaine ; on espère bien en être avec l' MG TC et nos amis car lorsqu'on repart le soir après la parade on garde en mémoire le sourire des mômes (et des adultes) qui deviennent passagers le temps d'un tour ou deux et çà partager le truc c'est vraiment top !

10/06/2015

24 Heures du Mans 2015

Porsche LM 2015 n°18.jpg

La semaine des 24 heures est déjà entamée et j'ai déjà quelques croquis ; dans la mesure où je ne peux plus dessiner au pesage, je dois confesser que j'ai réalisé quatre croquis d'après photos des pré qualifs du 31 mai 2015 ; frustré par ce manque de croquis live, j'ai pu cependant croquer hier dans la ligne droite des stands et ensuite faire dédicacer une partie de mes croquis dont celui humoristique de l'Alpine n°36.

Les réactions des pilotes (et des teams) sont sympas à la vue de mes gribouillis ; ainsi Sébastien Buemi et Vincent Capillaire ont pris des clichés de ces dessins ; un vrai partage...c'est la magie du Mans.

dessin humour Alpine LM 2015.jpg

J'adore mes vintage cars mais dessiner ces bolides de 2015 est extrêmement instructif pour le dessin et permet d'observer la complexité de l'aérodynamisme sur ces autos ...bref beaucoup de plaisir...et toujours de belles rencontres.

Demain, j'essaierais de dessiner le plateau des vieilles qui seront présentées en lever de rideau des 24 Heures...affaire à suivre.

23/05/2015

VRM 2015

 

affiche VRM 2015 aquarellée 22 avril 2014.jpg

 

Que dire sur cet évènement unique qui s’est terminé depuis une dizaine de jours alors que d’autres en ont formidablement bien parlé. Il a fallu digérer toutes ces images qui défilaient dans nos têtes et tous ces moments sympas avant de redescendre sur terre.

Avant toute chose je voudrais remercier Vincent et toute son équipe de bénévoles qui nous ont accueillis avec le sourire et qui ont su faire de ce week-end un moment magique, inoubliable et convivial. Nul doute que Jacques Potherat doit être fier de vous les amis ; de même, il me semble que l’UTAC qui accueille le VRM doit être satisfaite de votre professionnalisme.

Je voudrais également remercier nos amis Annie-Claude et Olivier pour avoir sorti l’Amilcar Compound 1938 comme véhicule de service afin d’assurer la livraison des reproductions de l’affiche. Cette mignonne automobile avait parfaitement sa place dans le parking des pré-1940 avec sa formidable patine ; du reste, un citoyen britannique ne s’y est pas trompé nous demandant gentiment de virer nos augustes fessiers afin qu’il puisse prendre des clichés de cette rare version culbutée.

Un week–end bien évidemment trop court pour tout voir et tout détailler ainsi que pour discuter avec les amis ; les plateaux étaient somptueux, des raretés en auto et en moto qui décuplaient notre curiosité ; je ne peux citer tous les engins car la liste serait trop longue ; il y avait tellement de petits détails à découvrir dans l’odeur du vieux cuir, du bois, de l’huile, de l’essence de quoi enivrer vraiment tous les sens. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas fait de photos car je me suis dit que des photographes talentueux sauraient capturer l’esprit du VRM et je ne me suis guère fourvoyé lorsqu’on voit le résultat sur la toile.

Alors me direz-vous ai-je fait des croquis et combien ?? Cette question on me l’a posé souvent durant le VRM et le choix des engins s’est avéré des plus délicats ; aussi me suis-je concentré le samedi sur le plateau YCAR en dessinant la MORS et l’AUSTIN dont les propriétaires ont été adoubés YCAR ! De plus, je ne pouvais passer à côté de la Bédélia ce qui fait au final trois croquis ; certes c’est bien peu je le reconnais mais sincèrement il m’était impossible de faire plus avec la fermeture du circuit à 18 heures. Ceci-dit l’important demeure le plaisir et je préfère essayer de réussir un croquis plutôt que de viser la quantité en produisant des dessins médiocres…voire ratés (ce qui arrive !)

J’ai pris plaisir à faire la connaissance d’amis « virtuels » des réseaux sociaux notamment celles et ceux du Yacht Club des Avions de la Route, bien que trop rapidement à mon goût ; j’en profite pour remercier Isabelle et Olivier du Club Indian France qui m’ont laissé une place pour exposer mes gribouillis sur le stand où trônaient de bien belles bécanes ; malheureusement, les bourrasques de vent ont eu raison de mon installation dite « pinces à linge » et seule la banderole qu’Isabelle avait éditée a tenu à peu près le coup…quoique déchirée le dimanche elle est partie en Alsace ! J’ai également loupé des personnes mais sincèrement avec la livraison de mes tirages l’emploi du temps était chargé…ne m’en voulez pas surtout !  Il semble que l’emballage a eu autant de succès  que la repro proprement dite car j’avais dessiné des petits crobards sur le carton. Merci à celles et ceux qui m’ont fait confiance et à l'Amicale Tricyclecariste de France pour avoir joué le rôle de lieu de rassemblement.

 Le Vintage Revival Montlhéry est devenu une manifestation, la manifestation majeure mondiale pour les avant-guerres en raison de la qualité des plateaux proposés mais également à cause du cadre que constitue l’anneau de l’autodrome de Linas-Montlhéry ; quel décor de rêve car lorsqu’on y pénètre on rentre comme dans une arène et le spectacle peut commencer ; alors, quand le pilote d’une Bugatti 59 attaque le virage relevé, le son du moteur ne peut que vous hérisser les poils et vous donner la chair de poule , voire vous tirer une petite larme à  l’œil (c’est également valable pour les motos, les GN, les  three-wheelers, le plateau YCAR…). Beaucoup d’émotions !

Dernière chose, la présence de nombreux jeunes participants est encourageant et je mentionnerais spécialement celles et ceux de l’Atelier Motobloc qui arboraient de chouettes tenues d’époque et qui accueillaient les splendides foulards de Piece of Chic…ce qui faisait un ensemble des plus réussis. J’ai beaucoup aimé la GR 350 avec sa remorque. Bravo également à Quentin qui pédalait fort au volant d’une adorable réplique de Morgan three-wheeler !

Encore merci et vivement 2017.

 

vrm 2015,atf,dessins,croquis

 

A bientôt

ps : les trois croquis sont dans l'album VRM 2015 !