Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La vie en bleu

Ah ce radiateur d'ancêtre que Victoire avait récupéré...quelle idée saugrenue pestait Philomenn ! Sa rondeur ainsi que son aérodynamisme ne facilitaient pas la création d'une carrosserie efficace sur ce projet de trois roues qu'avait imaginé les filles.  Heureusement, le Joseph (le gars Jo pour les habitués du coin) avait des doigts en or ; pour peu qu'il y  ait un truc improbable à réaliser, il jubilait d'avance à l'idée de marteler la tôle et l'aluminium souvent récupérés au hasard. Si son atelier de Kerlouan voyait le plus souvent passer des charrettes et autres engins populaires, il aimait ce genre de défi où son imagination pouvait s'exprimer. De l'imagination, il fallait en avoir avec les projets de Philomenn et Victoire sans compter qu'elles étaient exigeantes, des pennegs* pur jus ce qui ne l'étonnait pas ;  ainsi, il devait tenir compte des performances des engins, refroidissement du moteur, etc...bref des éléments qui le dépassaient un peu mais qui compliquaient sa tâche et le poussaient plus loin dans ses limites.

Et ma foi se disait-il çà avait de la gueule ce trois roues bien qu'il ne comprenait pas pourquoi les filles s'étaient obstinées à ne mettre que trois roues ; trois roues pfff quelle drôle d'idée... çà va être encore bancale ce truc là ; enfin, ce n'était pas lui qui piloterait ce bazar fort heureusement. Et puis se demandait-il, pourquoi Victoire tenait absolument à piloter ce zinc pour faire la course avec Philomenn. Il avait bien lu dans un article de l'Illustration qui décrivait ce genre de course se déroulant notamment sur l'autodrome de Linas-Montlhéry ; ah çà gast**... savent plus quoi inventer pour attirer les foules, certainement une idée de farfelus venant de sporstmen désoeuvrés !

 

* têtues en breton

** juron breton

Écrire un commentaire

Optionnel