Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

portrait

  • Florence Arthaud

    portrait florence arthaud.JPG

    Mais qu’est-ce que vous êtes allée faire dans cette galère Florence avec vos compagnons d’infortune ? en plus pour une chaine de télévision que je ne regarde même pas…franchement vous avez déconné grave…enfin c’était votre choix…et je le regrette.

    Je me souviens bien de votre victoire au Rhum en 1990 un mois avant l’arrivée d’un grand bonheur dans notre famille ; une victoire dans une épreuve où hommes et femmes naviguent à égalité à la barre de leur voilier. Une victoire qui a claqué le bec à certains et qui force le respect car sur l’eau il n’y a pas de malins, c’est l’épreuve de vérité…enfin il me semble (car ce ne sont pas mes talents nautiques qui se limitent à naviguer sur des dériveurs qui peuvent juger). Les marins sont synonymes de rêve et d’évasion, de liberté et de symbiose avec les éléments… vous incarniez cela.

    J’aime la mer, les bateaux…ainsi que  le dessin et la peinture ce qui visiblement vous touchaient également puisque vous aviez ouvert une galerie d’art à côté de Marseille.

    C’est curieux quand même car l’année dernière j’avais fait le portrait d’Eugène Riguidel un marin avec qui vous aviez parrainé le Colombus un bateau de Sea Shapeard afin de défendre les dauphins. Une noble cause.

    Aussi, je me suis permis de vous dessiner Florence car c’est ma manière de rendre hommage aux personnes qui me touchent de par leur sensibilité, leur parcours incroyable, leur passion…vous en faites partie.